Les bienfaits d’une retraite résidentielle accompagnée d’enseignants

 

Se ressourcer – s’éveiller à sa véritable nature

 

« Une retraite c’est  se retirer de l’activité professionnelle, sociale ou familiale pour un certain nombre de jours.  Voici le sens d’une retraite résidentielle. Nous avons tous ressenti à un moment ou un autre une saturation de bruits, d’images ou de mots et avons eu envie de prendre du recul pour nous poser, nous ressourcer.

Une retraite est  une occasion de nous relier à la dimension spirituelle de notre être. Cette part de nous si souvent laissée de côté dans nos quotidiens submergés, qui se manifeste parfois au contact de la nature lors  d’une promenade  ou en présence d’un chant d’oiseau, et nous donne ici l’opportunité d’en faire l’expérience consciente.

En retraite, nous vivons plus  simplement.  Les journées défilent et nous alimentent de méditations parfois guidées, parfois silencieuses ainsi que  d’enseignements. Des moments d’échanges, en petit groupe ou en individuel, avec les enseignants enrichissent aussi notre  compréhension en lien avec notre expérience directe de la pratique méditative.

Une retraite nécessite un état d’esprit particulier.  Il faut avant tout avoir le  désir de vivre quelque chose de différent, de s’aménager un temps qui donne de la place au sens de notre existence  en partant de l’intérieur de soi pour pouvoir ensuite le vivre au quotidien dans la vie et dans nos relations.

Une retraite c’est mettre en pratique, tout au long de la journée, l’enseignement du Bouddha en bénéficiant d’un cadre propice. Le temps se partage entre des périodes de méditations assises et marchées en alternance, une période de « karma yoga » appelée méditation dans l’action ainsi qu’un temps de yoga (facultatif).

Nous sommes peu ou pas habitués à expérimenter cette suspension de l’action gratifiante. Aussi, il est possible que des sentiments d’impatience, d’agacement ou d’ennui surviennent. Contentons-nous de les reconnaitre, de les accueillir et de les laisser se dissiper. La difficulté fait partie de l’aventure.

En bref, une retraite permet la compréhension basée dans l’expérience directe (ce qui est éprouvé) par le développement de la  vision pénétrante « insights » liée à notre histoire personnelle et de  la dimension de la nature universelle de l’existence, par exemple l’impermanence de tous les phénomènes.

Pour le bon déroulement d’une retraite, il est demandé d’effectuer une  rupture totale d’avec le « monde » donc aucun emploi de  téléphone, d’ordinateur ou contact avec l’extérieur n’est en général autorisé. Il est essentiel de s’impliquer totalement dans la méditation et de se donner les moyens de faire de la place pour laisser advenir cette partie inconnue de soi, cette dimension de notre être que nous ne connaissions peut-être même pas.

On fait l’expérience d’une vie communautaire silencieuse, où chacun(e), en interdépendance avec les autres, peut s’enrichir et ressentir une joie naturelle à vivre ensemble dans la simplicité. »

Texte de Patricia Genoud-Feldman

 

Horaire type d’une journée lors d’une retraite résidentielle:

Selon la retraite, il peut y avoir de légères variations.

 

06:30 Réveil
07:00 Assise
07:30 Méditation marchée ou yoga individuel
08:00 Petit déjeuner
08:45 Tâche méditative
09:45 Méditation et instructions
10:30 Méditation marchée ( ou entretien en groupe)
11:15 Méditation assise
12:00 Méditation  marchée
12:30 Déjeuner
13:30 Repos ou marche méditative
14:30 Méditation assise
15:15 Méditation marchée ou yoga en groupe (ou entretien en groupe)
16:00 Méditation assise
16:30 Méditation marchée
17:00 Méditation assise
17:30 Méditation marchée
18:00 Repas léger
19:15 Méditation assise ou tâche méditative
19:45 Enseignement
20:30 Méditation marchée
21:15 Repos ou continuation de la pratique